Zelda Play


La Légende continue...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview du papa de Link!

Aller en bas 
AuteurMessage
linkloveszelda
Fondateur
Fondateur
avatar

Cancer Messages 355 Date d'inscription 14/07/2010
Localisation Hyrule parisienne
Emploi Elu des déesses et etre Co-fondateur de Zelda Play

MessageSujet: Interview du papa de Link!   Lun 26 Juil - 19:43

Citation:

Ceux qui suivent régulièrement l’actualité Nintendo ne sont pas passés à côté ces dernières semaines, Shigeru Miyamoto ne se lasse pas des longues interviews. A chaque grosse annonce de la firme de Kyoto, le maitre à penser du constructeur se lâche dans les médias et c’est chez IGN aujourd’hui qu’il nous offre sa vision sur biens des points : la future Nintendo 3DS, les Mii, les jeux en 2D, le prochain Zelda…

Une bonne grosse dose d’infos pour les férus de Nintendo que nous sommes !





Une 3DS ça s’invente en combien de temps ?

« Pour faire simple, après avoir finalisé et lancé officiellement notre dernière plate-forme, les équipes hardware de Nintendo ont immédiatement commencé à faire des recherches sur ce que sera notre future machine. Au final, je ne saurais pas dire combien de temps exactement mais je dirais 6 ans, depuis le lancement de la Nintendo DS. Ils ont expérimenté différentes choses ces dernières années mais nous travaillons sur quelque chose de concret depuis 3 ans environ. »



Est-ce le bon moment pour Nintendo de se lancer dans la 3D ?

« Il y a deux choses qui nous ont permis de nous lancer dans la 3D. La première est sans conteste la grande avancée technologique des écrans LCD ces dernières années. Ca a joué un rôle très important. Et l’autre, bien évidemment, est que nous expérimentons la 3D depuis longtemps mais toutes nos tentatives, en mettant le Virtual Boy de côté, portaient sur des accessoires plutôt qu’un réel système totalement en 3D. Ce qui est unique avec la Nintendo 3DS, c’est le fait d’avoir un système de jeux et un écran dans un seul objet, sans aucun autre accessoire. Cela signifie que tous ceux qui l’achèteront pourront profiter de la 3D, sans se soucier du reste et cela grâce à un écran LCD qui nous a permis de le faire. »



3D, gyroscope, tactile… toutes ces fonctions vont-elles bien vivre ensemble ?

« Vous savez, il y a eu une grande innovation quand nous avons lancé la Nintendo DS et de nombreuses nouvelles idées sont arrivées dans le monde du jeu vidéo comme le stylet, des phases de gameplay totalement différentes ou encore la possibilité de lire un livre sur sa console. Ce qui est intéressant avec la 3DS, c’est que nous y avons ajouté de nouvelles options tout en conservant une expérience de jeu passée, donc à la fois classique et nouvelle, que vous allez ressentir avec l’écran 3D ! C’est intéressant de voir comment les choses vont évoluer et c’est à nous d’en tirer partie. L’intégration d’un gyroscope est également très intéressant puisqu’il vous permet de voir l’effet 3D de n’importe quel endroit. La plupart des gens pensent que le gyro fera disparaitre la 3D selon la manière dont la console sera inclinée, mais au contraire, il permettra de détecter sa position et ainsi adaptera l’effet 3D dans l’espace. Je pense que cela nous offrira des mécanismes de jeux très intéressants. »



Les Mii feront-ils le voyage vers la 3D ?

« Nous avons besoin de garder une vision sur l’évolution des Mii, c’est pourquoi nous pensons à une compatibilité des Mii entre nos différentes plates-formes. C’est quelque chose que nous allons définitivement prendre en considération et ainsi permettre aux gens d’utiliser leurs Mii sur les prochaines consoles Nintendo. »





Pas trop compliqué de rendre un ancien jeu en 3D ?

« Actuellement, il n’est pas très compliqué de prendre les images d’un jeu et de faire en sorte qu’elles soient affichées en 3D. Beaucoup de studios ont déjà tenté l’expérience bien avant aujourd’hui et c’est pourquoi ce n’est ni compliqué, ni nouveau de le faire à l’heure actuelle. En termes de jeux, nous avons travaillé sur de nombreuses variétés différentes avant de les partager avec les développeurs. Ils ont tous été très enthousiastes et c’est à nous maintenant d’en tirer un avantage. »



Trop de portages tuent le portage ? Même en 3D ?

« Tout dépend du jeu en fait, mais je pense que pour de nombreux anciens titres, la 3D peut apporter une nouvelle expérience tout en offrant une grosse modification du gameplay. De ce point de vue, je pense que beaucoup de studios vont en tirer parti et c’est d’ailleurs ce que nous voulons faire avec des jeux comme The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D et StarFox 64... Faisons confiance aux développeurs et aux titres qu’ils ont créé ! En même temps, il est évident qu’il y aura de nouvelles idées et c’est d’ailleurs ce que nous constatons avec quelques uns des principaux studios, éditeurs et personnalités telles que Monsieur Kojima de Konami ou encore Monsieur Inafune de chez Capcom. Ils ont été séduits par la 3DS et ont, avec leurs équipes, une quantité d’idées nouvelles. C’est pourquoi je m’attends à voir énormément de nouvelles choses sur la 3DS. »



Et la concurrence qui se lance aussi dans la 3D ? Pas trop peur ?

« Nous ne sommes pas vraiment inquiets à ce sujet, car ce que vous pouvez produire sur une console portable est très différent de ce que vous pouvez faire sur une plate-forme de salon. Ca ne nous concerne pas vraiment. Il est clair que d’un point de vue purement graphique, une comparaison est tout a fait impossible avec la 3DS, mais d’un autre coté, les graphismes de la console peuvent apparaitre plus forts et peser un peu plus dans la balance. »



Le online dans tout ça ? Nintendo va rattraper ses erreurs passées ?

« Nous cherchons le meilleur moyen d’adopter une grande partie de ces technologies tout en les appliquant à un nouveau gameplay. Mais nous ne perdons pas de vue une chose : tant que tout le monde utilisera les mêmes technologies, tout le monde aura la même expérience. C’est pourquoi nous voulons y apporter l’expertise, le savoir faire et la magie de Nintendo. Nous envisageons donc de renforcer le mode online ce qui permettra à la Nintendo 3DS d’avoir un certain impact dans ce domaine. D’une part, des connexions entre des personnes qui se connaissent mais également des connexions plus virtuelles avec la fonction de reconnaissance entre consoles, si vous croisez un autre possesseur de 3DS dans la rue par exemple. Nous pensons qu’il y a quelques bonnes idées à tirer de cette fonctionnalité. »






Ce nouveau Zelda alors ? Une réelle innovation ?

« Jusqu’à maintenant, les joueurs ont eu l’impression que le motion control n’était utilisé que rarement dans les jeux et que ceux qui utilisent uniquement des boutons sont trop basiques. The Legend of Zelda : Skyward Sword représente tout ça. Je pense qu’avec ce jeu, nous avons vraiment réussi à prouver que nous pouvions créer une expérience utilisant pleinement le motion control. Personnellement, je pense que son style graphique si particulier est très bien adapté à la série. C’est quelque chose de très important pour moi et qui doit être toujours unique afin que les joueurs puissent s’en souvenir longtemps. Je suis particulièrement excité de tout ce mélange : un contrôleur de mouvements qui colle parfaitement au gameplay couplé à un style graphique qui sort de l’ordinaire. J’espère que les joueurs seront marqués par cet épisode et qu’ils s’en souviendront très longtemps. »



A qui s'adresse Zelda : Skyward Sword finalement ?

« C’est quelque chose de très important. Nous devions trouver le juste équilibre, en termes de difficulté quand nous faisions les donjons et autres. C’est une part du jeu très importante. Après avoir joué à Skyward Sword, je pense que la prochaine fois que les joueurs utiliseront une épée dans un jeu, ils verront que le motion control ne s’adaptera pas aussi bien qu’avec le sword. »



Toujours ardant défenseur des jeux en 2D ?

« Les jeux utilisant le side-scrolling sont très simples, directs et faciles à comprendre. Le plus complexe dans ce genre de jeux, qui sont au final plus exigeants, est de mettre à profit les compétences des joueurs. Ces jeux sont si simples et si attachants que les joueurs peuvent vite les prendre en mains. C’est ce qui les rend si attrayants. Avec un gameplay simple et rapidement compréhensible, les gens ont le sentiment de pouvoir jouer tout de suite et ainsi ressentir une vraie expérience de jeu. »



Qui et comment approuve un nouveau projet chez BigN ?

« Les choses n’ont pas vraiment changé. Bien évidement, au tout début il fallait la bénédiction de Monsieur Yamauchi qui se basait sur une seule pensée : savoir si cela allait se vendre ou non. Quand j’allais lui présenter un projet, il fallait que j’arrive à lui dire "ça va se vendre alors faisons le" ! Mais aujourd’hui avec Monsieur Iwata, nous discutons et essayons de prendre les bonnes décisions. En fin de compte, il est partisan du comment "comment pouvons-nous apporter de nouvelles expériences et quelle est le meilleur moyen de les procurer aux joueurs". Une fois que nous avons passé tout ça en revue, nous décidons ou non de la poursuivre. Mais à la base, ça doit être quelque chose qui n’a jamais été fait avant. »



Nintendo fait un pas de plus vers le futur avec la 3DS ?

« Je pense qu’il y a encore un peu de marge entre ce que vous pouvez faire sur une console portable et une console de salon. Donc je ne peux pas dire avec certitude aujourd’hui qu’il n’y aura pas de Nintendo 3DS XL à un moment donné. Je me demande aujourd’hui qu’elle serait la taille parfaite qui pourrait remplacer au final une console de salon. C’est quelque chose de très difficile à juger pour l’instant. »


source: nintendo-master
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview du papa de Link!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zelda Play :: Zelda Play :: News Nintendo-
Sauter vers: